Problème de connection à la base.Problème d'exécution de la requete SELECT id FROM _rxl_file WHERE name='main.index.rxl'Problème de connection à la base.Problème d'exécution de la requete SELECT id, url FROM _links WHERE source_rxl_id='' AND object_id='0' AND is_old='false' AND is_temp='false' AND lang_id=2 --- - Appel aux Sans Voix
Identifiez-vous

INFOS

OMC



L'Organisation Mondiale du Commerce (OMC) se présente comme la seule organisation internationale qui s'occupe des règles régissant le commerce entre les pays.

L'OMC pose le problème de la non séparation des trois pouvoirs (législatif, exécutif et judiciaire), qui est pourtant la base de toute démocratie.

En effet, non seulement cet organisme établit les lois du commerce international (pouvoir législatif), les fait appliquer (pouvoir exécutif), mais règle aussi les différents litiges commerciaux entre états, grâce à l'ORD (organe de réglement des différents), sorte de tribunal interne de l'OMC (pouvoir judiciaire).

Alors que cet organisme prétend lutter pour plus d'égalité et de liberté en matière de commerce, il ne fait que soumettre économiquement les pays en voix de développement.
Sous couvert de "libre-échange", l'OMC ne favorise véritablement que le profit des grandes multinationales occidentales, au détriment des réalités sociales humaines.
De plus, tous les membres de L'OMC n'ont pas la même implication ni la même influence dans l'organisation. Généralement les pays les plus pauvres comme le Sénégal, le Guatemala ou le Koweit ne sont pas autant considérés que les Etats-Unis ou Taiwan.

L'OMC, au même titre que la banque mondiale ou le fond monétaire international, est donc actuellement utilisé par le système pour maintenir la crise mondiale et assurer la mainmise des pays occidentaux dans l'économie mondiale.
Ce rapport de domination économique entretient le néocolonialisme à travers les privatisations, les inégalités de subventions, de taxes douanières, mais également à travers tout le processus de brevetabilité du vivant, qui vise à transformer chaque chose en marchandise (et donc en profit), telle que l'eau, les différentes espèces végétales et animales, et même les différents gènes humains.

Références :

- Livres : "OMC, le pouvoir invisible" - Agnès Bertrand et Laurence Kalafatides, Fayard
- DVD : "Pas assez de volume, notes sur l'OMC" de Vincent Glenn

Liens Internet :

Dailymotion :
- "Le Bien Commun"de Carole Poliquin
- "The Corporation" de Jennifer Abbott, Mark Achbar et Joel Bakan
Partie 1
Partie 2
Partie 3

EN BREF

Problème de connection à la base.Problème d'exécution de la requete SELECT fiche_info.titre AS titre, fiche_info.id AS id, _links.url AS url FROM fiche_info, _rxl_file, _links WHERE 1=1 AND fiche_info.is_on_line=true AND _rxl_file.name='fiche_info.rxl' AND _links.source_rxl_id=_rxl_file.id AND _links.object_id=fiche_info.id AND _links.is_old=false AND _links.is_temp=false AND _links.is_on_www=true ORDER BY fiche_info.rank ASC